Édito

Le SCOTERS a 18 ans – son approbation date de juin 2006, le début des réflexions de 2000. Avec la maturité, vient le temps de l’introspection, pour tirer les enseignements de l’application des orientations et objectifs alors définis, et qui ont évolué au fil de la mise en œuvre avec un accompagnement au plus près des besoins des communes et en lien avec les évolutions législatives.

Nous avons souhaité engager fin 2018 la première révision de notre document de planification. Les facteurs sont pluriels :

… mais aussi et surtout la nécessité de prendre en compte les attentes et les besoins nouveaux, dans un contexte global de transitions (énergétique, technologique, écologique, sociétale, numérique), qui oblige à réinterroger le projet de territoire du SCOTERS pour les 20 années à venir.

Nous avons fait le choix d’axer nos réflexions suivant deux « fils conducteurs » :

  • s’engager sur la question du « changement climatique», en s’appuyant notamment sur un volet énergie (approfondi depuis 2015)
  • renforcer le rôle de mise en réseau du SCOTERS et le travail en inter-territorialité, en impliquant et en dialoguant avec tous les élus de notre territoire, mais aussi les territoires de SCoT voisins

L’élu n’a pas la capacité de prévoir l’avenir mais peut le rendre possible. Notre objectif est bien de définir un cadre pour un aménagement cohérent de notre territoire, à travers une réflexion à grande échelle sur la constructibilité, le développement économique, le traitement des espaces naturels, le bien être des habitants, etc. Concertation, arbitrages, croisement des données, harmonisation, sont quelques maîtres mots pour construire le nouveau SCoT.

Pour mener à bien nos travaux, la concertation doit être placée au cœur du dispositif. Au-delà des rencontres-débats, ateliers de travail et autres approfondissements, la concertation large est facilitée par les outils web via notamment le présent site internet renouvelé.

L’objectif est de faciliter à chacun et chacune la connaissance et l’implication dans notre démarche.

En 1 clic

Contact

03 88 15 22 22

Nous contacter